SHARE

Anticancéreux, antibiotiques, vaccins… Certains médicaments, pourtant fréquemment utilisés, deviennent de plus en plus difficiles à trouver en France. En dix ans, le nombre de traitements ayant connu une rupture de stock a été multiplié par plus de dix. Il est passé de 44 en 2008 à plus de… 600 en 2018 ! Voici la liste des médicaments les plus à risques de manquer, pourquoi et quelles sont les solutions.

C’est un sujet très médiatisé. Depuis quelques années, la France connaît une véritable pénurie de médicaments, due au manque de certains produits. “Plus d’un Français sur quatre affirme aujourd’hui avoir été en difficulté pour acheter un médicament courant”, a souligné Agnès Buzyn, ministre de la Santé, dans un récent communiqué (sondage BVA 2019).

En 2017, l’Agence nationale du médicament avait reçu 530 signalements de rupture de stock pour des traitements considérés comme essentiels.

En septembre 2018, l’Ordre des pharmaciens dénombrait 431 médicaments en rupture d’approvisionnement, dont 14 vaccins.

Une situation alarmante, qui provoque la colère des professionnels et inquiète les patients en attente de leur traitement.

Pourquoi est-on en pénurie de médicaments ?

En premier lieu, l’Ordre national des pharmaciens estime qu’il y a une rupture d’…

  Lire…