SHARE

Piqûre de méduse, piqûre de guêpe et piqûre de frelon provoquent une douleur instantanée plus ou moins intense accompagnée d’autres manifestations. Mieux vaut agir sans attendre.

Piqûre de méduse

Le réchauffement climatique favorise la reproduction des méduses sur les côtes françaises. Les vacanciers sont donc relativement exposés au risque d’une piqûre de méduse au cours de l’été. Si cela est douloureux, ce n’est heureusement pas mortel, tout du moins si l’on est piqué par les différentes espèces de méduses qui se développent sous nos latitudes, c’est-à-dire par les méduses Rhizostoma, Aurelia et Pelagia noctiluca. La piqûre d’une méduse – du fait de la présence de filaments urticants – provoque une douleur extrêmement intense qui est plus violente encore après une trentaine de minutes. Un lavage à l’eau de mer est recommandé en attendant de consulter un médecin ou un pharmacien. Au bout de quelques heures, la douleur disparaît et laisse place à des démangeaisons à l’endroit des lésions cutanées. Celles-ci disparaissent après 4 à 6 jours. Chez un sujet allergique, les manifestations liées à la piqûre d’une méduse peuvent être importantes. En plus…

  Lire…