SHARE

Vous avez prévu un après-midi piscine ce samedi ? Arrêtez-tout. En été, les points d’eau sont de véritables nids à microbes qui facilitent la propagation de certaines maladies aux complications potentiellement graves.

Lorsque le mercure grimpe à 35°c et que l’eau cristalline de la piscine vous fait de l’œil, se baigner devient une nécessité. Pourtant, se rafraîchir dans l’eau n’est pas sans risques. La mer, les points d’eau fermés (lacs, plans d’eau…) et les piscines publiques sont de véritables nids à microbes. Explications de Xavier Ballongue, médecin généraliste chez S.O.S Médecins.

Germes, bactéries, virus… Gare au “bouillon de culture”

Appréciées toute l’année et encore plus durant l’été, les piscines publiques accueillent volontiers les baigneurs en manque de fraîcheur.

Pourtant, elles s’avèrent dangereuses pour votre santé. Ces “nids à bactéries” peuvent transmettre des germes aux baigneurs qui peuvent à leur tour développer certaines pathologies.

Les risques de contamination augmentent d’ailleurs en été. La faute aux visiteurs,  qui viennent plus et de manière plus…

  Lire…