SHARE

Avec les 15 000 litres d’air que l’on respire chaque jour, autant dire que les poumons sont vulnérables aux agressions, à l’extérieur comme à l’intérieur. Plusieurs produits ménagers ou cosmétiques que l’on inhale quotidiennement peuvent déclencher ou aggraver des maladies respiratoires. Voici la liste de ceux à bannir avec les docteurs Armine Izadifar et Philippe Camus, pneumologues.

L’eau de Javel « extrêmement irritante »

L’eau de Javel est un produit détergent que l’on apprécie particulièrement pour son côté multifonction. Il désinfecte les sols, permet de redonner de l’éclat à un vêtement blanc ou encore élimine les moisissures sur les murs. Pourtant, selon le docteur Armine Izadifar, pneumologue, s’il y a bien un produit ménager à bannir, c’est celui-ci : « Il dégage des composés organiques volatils [COV ; des polluants atmosphériques potentiellement cancérigènes] et est extrêmement irritant pour les voies respiratoires », explique-t-il.

Tellement irritant qu’une étude présentée au congrès de la Société Européenne de Pneumologie en 2017 affirme qu’une utilisation régulière d’eau de Javel augmente de 24 à 32% les risques de développer la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), maladie inflammatoire des bronches (1). « A part une utilisation pour le nettoyage des toilettes, il ne faut vraiment pas l’…

  Lire…