SHARE

Une récente étude britannique met en garde contre l’utilisation quotidienne d’aspirine : lorsqu’elle est prise en prévention des maladies cardiovasculaires, son risque d’hémorragie est plus important que son bénéfice.

L’aspirine étant un fluidifiant sanguin, aux Etats-Unis, de nombreux médecins la prescrivent chez les personnes d’âge mûr en prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC), infarctus  et autres maladies cardiovasculaires. Mais cette pratique ne serait pas sans risque : une étude britannique publiée le 22 janvier 2019 dans la revue JAMA Network affirme que la prise quotidienne d’aspirine chez les personnes sans antécédent cardiovasculaire pourrait être plus dangereuse que bénéfique, avec un risque d’hémorragie accru.

Aspirine : le risque d’hémorragie l’emporte sur les bénéfices sur la santé cardiovasculaire

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont passé en revue une dizaine d’essais cliniques auxquels 164 225 individus sains ont participé. Si ces personnes qui prenaient de l’aspirine tous les jours ont pu voir leur risque de maladies cardiovasculaires diminuer de 0,38%, d’un autre côté, leur risque d’hémorragie était…

  Lire…