SHARE

Après un décès, il est fréquent pour les proches d’avoir recours à un thanatopracteur. Ce professionnel procède à des soins de conservation du corps. Pascal La Van Manh, thanatopracteur depuis plus de 36 ans, en dit plus sur les contours de son métier.

De quoi on parle ?

Soigner les morts pour apaiser les vivants. La mission que s’est donnée Pascal La Van Manh, Thanatopracteur, S.T.M. (Service de Thanatopraxie Méditerranéen), depuis plus de trente six ans n’est pas simple. La thanatopraxie-soins (termes similaires: soins d’hygiène et de présentations, embaumement, soins de conservation, soins IFT) est l’ensemble des techniques mises en œuvre pour la conservation et la présentation du corps en utilisant des soins somatiques.

Le décret sur le sujet indique que “les soins de conservation (thanatopraxie) sont des actes invasifs post mortem ayant pour objet de ralentir le processus de décomposition du corps (thanatomorphose). Ils sont pratiqués par des thanatopracteurs diplômés, dans les chambres funéraires, les chambres mortuaires ou au domicile des personnes défuntes”. Les soins de conservation sont facultatifs, ils sont proposés aux familles par les pompes funèbres. En général, leur prix se situe entre 350…

  Lire…