SHARE

Les préparations à base de mélatonine sont strictement encadrées et doivent être réservées à certaines personnes uniquement, rappelle l’Agence nationale de de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Attention au mésusage de ce médicament. Dans un point d’information daté du 25 avril 2018, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que l’administration de préparations à base de mélatonine ne doit pas s’écarter d’un cadre strict. Ainsi, “la réalisation de préparations à base de mélatonine doit être réservée aux patients ne pouvant recevoir la spécialité Circadin® dans le cadre de son Autorisation de mise sur le marché (AMM) ou de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU)”, précise l’ANSM.

Préparation magistrale et préparation hospitalière

Plus précisément, le médicament à base de mélatonine appelé Circadin ne doit être prescrit que dans le cadre de son AMM, à savoir pour un “traitement court de l’insomnie primaire chez l’adulte de plus de 55 ans”. Sa RTU étend son usage au “traitement des troubles du sommeil liés à un syndrome de Rett, un syndrome de Smith-Magenis, un syndrome d’Angelman, une sclérose tubéreuse ou à des…

  Lire…