SHARE

Traitée par des antibiotiques pour ce qu’elle pensait être une amygdalite, cette jeune femme a frôlé la mort à cause d’un abcès infecté qui lui rongeait la chair et les tissus du cou.

Dix interventions chirurgicales et une greffe de peau, c’est ce qu’a dû subir une londonienne de 32 ans, pour ce qu’elle pensait être une simple amygdalite. La jeune femme souffrait en réalité d’un abcès infecté qui lui rongeait la chair, et risquait d’atteindre son cœur s’il continuait à se propager.

D’abord traitée pour une amygdalite, on lui découvre un problème beaucoup plus grave

Retour au mois de mars. Stacey Raymond se rend chez son médecin généraliste, se plaignant de maux de gorge. Ce dernier diagnostique une amygdalite et lui prescrit cinq jours d’antibiotiques. “Mon épouse Michél a remarqué un gonflement dans mon cou, que nous pensions être des ganglions gonflés à cause de l’amygdalite”, indique la jeune anglaise à la presse britannique.

Le traitement est pourtant loin de faire effet, et le simple…

  Lire…