SHARE

Plusieurs patients ont trouvé la mort après l’usage de somnifères courants, comme le Stilnox®. D’autres ont été blessés grièvement. L’Agence de santé américaine appelle à la prudence, et ajoute un avertissement sur les boîtes de plusieurs médicaments.

Les Français sont de gros consommateurs de somnifères, et en particulier les plus de 65 ans. En 2015, 64,6 millions de boîtes de benzodiazépines et 46,1 millions de boîtes d’hypnotiques étaient vendues dans l’hexagone, selon le dernier état des lieux de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Problème : si ces médicaments peuvent être d’une aide précieuse pour trouver le sommeil, ils ne sont pas sans risque pour votre santé.

Hypnotiques et benzodiazépines : deux grandes familles de somnifères

Pour rappel, les benzodiazépines sont des anxiolytiques, également efficaces contre les troubles du sommeil (Valium®, Xanax®, Prosom®…). Les hypnotiques, quant à eux, sont des substances capables d’induire et/ou de maintenir le sommeil.

Parmi eux, on recense les hypnotiques antihistaminiques (souvent vendus sans ordonnance), et…

  Lire…