SHARE

L’observatoire du bruit en Île-de-France a rendu en début d’année un rapport alarmant. En moyenne, un Francilien en bonne santé perd 11 mois de vie à cause du bruit. On fait le point sur son impact avec Valérie Rozec, docteur en psychologie de l’environnement.

Peut-on être malade du bruit ?

« Au-delà des effets sur l’audition, le bruit peut affecter l’ensemble de l’organisme, en entraînant des troubles de formes très diverses : perturbation du sommeil, désordres cardio-vasculaires, troubles digestifs, effets sur le système endocrinien, aggravation des états anxio-dépressifs. Les effets délétères du bruit résultent habituellement d’un processus long et complexe influencé par un grand nombre de facteurs. », explique Valérie Rozec, responsable de projets « santé environnement » au Centre d’information sur le bruit (CidB).

Plusieurs enquêtes montrent sa nocivité : c’est ainsi que le centre d’information et de documentation sur le bruit (CIDB), suite à une enquête en 2010, a montré que 35% des personnes interrogées accusaient le bruit de perturber leur sommeil, 26 % le vivaient…

  Lire…