SHARE

Les médecins ne pourront prescrire le Tramadol que pour 3 mois au lieu de 12 à compter du 15 avril 2020. En limitant la durée maximale de prescription, l’Agence français des médicaments espère réduire les risques de mauvais usage de l’opioïde le plus consommé en France.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits sanitaires (ANSM) revoit la réglementation entourant le Tramadol. Avec la nouvelle réglementation, la durée de l’ordonnance pour cet antalgique opiacé ne pourra pas dépasser 3 mois.

Tramadol : une modification pour prévenir la dépendance

L’organisation française chargée de la surveillance des médicaments explique dans un communiqué du 16 janvier 2020 : “sur proposition du directeur général de l’ANSM, la durée maximale de prescription des médicaments antalgiques contenant du tramadol (voie orale) est réduite de 12 mois à 3 mois, pour limiter leur mésusage ainsi que les risques de dépendance“.

La nouvelle réglementation sera appliquée à compter du 15 avril 2020. L’ANSM précise “Au-delà de 3 mois, la poursuite d’un traitement par tramadol (voie orale) nécessitera une nouvelle ordonnance”.

[…

  Lire…