SHARE

Les troubles du sommeil touchent plus de trois Français sur dix, et près d’une personne sur deux chez les plus de 60 ans. En cause, les facteurs fonctionnels ou psychologiques, comme les perturbations émotionnelles, les fatigues musculaires, voire, moins connues, les apnées du sommeil. Dans tous les cas, lorsque l’insomnie s’installe, il est temps de consulter. 


Le stress, cause majeure des troubles du sommeil

Si certaines personnes connaissent des temps d’insomnie de plusieurs heures, d’autres se réveillent plusieurs fois par nuit, entrainant pour toutes une insuffisance de la phase dite du sommeil profond, indispensable à la récupération de l’organisme. Chez les individus sensibles au stress, ces troubles peuvent s’installer et engendrer des perturbations psychologiques comme la dépression. Dans ces situations, les somnifères sont d’autant plus à déconseiller que sous leur effet, les personnes insomniaques se réveillent encore plus fatiguées.


L’impatience musculaire chez les seniors

Le syndrome de l’impatience musculaire se traduit par une sensation de picotements répétés au niveau des membres inférieurs lorsqu’ils sont immobiles. Il produit une envie irrésistible de bouger, engendrant des difficultés à l’endormissement. D’origine neurologique, le syndrome des jambes sans repos concerne 8% des Français et les symptômes…

  Lire…