SHARE

Deux récentes études apportent la preuve que la survenue de psoriasis est associée à des troubles mentaux tels que la dépression et la schizophrénie, ou encore la démence. Mais il reste difficile d’expliquer quelle maladie peut entraîner l’autre.

 

On estime que 2% de la population mondiale est concernée par le psoriasis, une maladie inflammatoire chronique de la peau qui se manifeste par des plaques rouges pouvant toucher toutes les parties du corps. Et selon deux études publiées le 8 mai 2019 dans la revue JAMA Dermatology, ce sont autant de personnes susceptibles d’être atteintes de démence et de troubles mentaux.

Psoriasis : des risques accrus de dépression, de schizophrénie et de démence

Pour arriver à ce constat, des chercheurs danois ont collecté les données de plus de 13 600 hommes et femmes souffrant de psoriasis. Durant les cinq années de suivi, il a pu être observé que 2,6% d’entre eux ont développé des troubles mentaux tels qu’une anxiété, une dépression, une schizophrénie et des troubles bipolaires, ou encore une démence. Et sur dix…

  Lire…