SHARE

Ce n’est pas la première fois qu’une patiente fait les frais des mégardes du Samu. A 56 ans, Maryse Rabah-Otmani est décédée devant l’hôpital de Lunéville, alors que le personnel hospitalier n’avait pas jugé nécessaire de se déplacer pour la chercher.

 

Le 14 mars dernier, Maryse Rabah-Otmani, une mère de famille de 56 ans, est hospitalisée à la clinique Jeanne-d’Arc de Lunéville (Meurthe et Moselle) pour une ablation de la vésicule biliaire. A priori, l’intervention se déroule sans complication. La patiente est autorisée à regagner son domicile dans la journée, précise France 3 Grand Est.

Mais 4 jours plus tard, son état se dégrade : Maryse souffre de nausées  et sent ses forces la quitter. La mère de famille finit par alerter le 15. Le Samu l’invite alors à se rendre à l’hôpital par ses propres moyens. Véhiculée en voiture par une proche, Maryse rend son dernier souffle devant le sas des urgences lunévilloises.

Après une plainte déposée par la famille, l’Agence régionale de santé ainsi que la justice ont ouvert une…

  Lire…