SHARE

Un Américain de 59 ans, qui se baignait dans un parc aquatique, a succombé à une infection rarissime provoquée par la présence d’une amibe « dévoreuse de cerveau ».

Connaissez-vous la « Naegleria fowleri » ? Ce micro-organisme, inoffensif lorsqu’il est avalé par la bouche, s’avère mortel lorsqu’il est absorbé par le nez. Il se trouve naturellement dans les eaux douces et chaudes (plus de 25°C) dont le niveau est bas, et peut pénétrer dans le cerveau en remontant le nerf olfactif et détruire le tissu cérébral : c’est la méningo-encéphalite amibienne primitive.

Un microorganisme qui dévore le cerveau 

Courant juillet, la Naegleria fowleri a fait une nouvelle victime : cette amibe a pénétré dans le nez d’Eddie Gray, un américain âgé de 59 ans, alors qu’il se baignait dans un parc aquatique du comté de Cumberland, en Caroline du Nord.

Selon l’ANSES, depuis 50 ans, 310 cas ont été recensés dans le monde, et seulement 11 personnes ont survécu. Cette infection mortelle, qui engendre une méningo-encéphalite amibienne primitive (MEAP) est peu fréquente mais mortelle…

  Lire…