SHARE

Suite au rappel de pulsieurs lots de médicaments à base de valsartan, une molécule indésirables ayant été detectées dans certains lots, l’ANSM annonce un manque d’approvisionnement du médicament et met en garde les médecins.

Nouvelle polémique concernant les médicaments à base de Valsartan. L’ANSM annonce, dans un communiqué du 22 août 2018,  » des tensions d’approvisionnement » suite au rappel mondial de plusieurs lots. En juin dernier, plusieurs analyses chez le fabricant chinois Zhejiang Huahai Pharmaceuticals avaient mis en évidence la présence de N-nitrosodiméthylamine (NDMA), une substance classée comme probablement cancérogène chez l’homme, dans de nombreux de lots de spécialités à base de Valsartan. En conséquence tous ceux concernés avaient été retirés du commerce et ceux ayant été acheté rappelés.

Garder les boîtes pour ceux sans alternative

Résultat, les stocks commencent à manquer. « A partir du mois de septembre, certaines pharmacies ne seront peut-être plus en mesure de vous délivrer votre médicament à base de valsartan », précise l’ANSM. Selon l’agence il existe des « alternatives efficaces » dans les pharmacies et dont « l’ANSM assure que les laboratoires commercialisant ces…

  Lire…