SHARE

Après la publication d’une étude démontrant que la prise de médicaments à base de diclofénac comporte des risques cardiovasculaires même à faible dose et sur une courte durée, l’Agence nationale du médicament a tenu à rappeler aux professionnels de santé ainsi qu’aux patients le bon usage de ceux-ci. Voici la liste.

Les résultats d’une étude danoise publiée le 4 septembre 2018 dans le British Medical Journal ont été relayés en masse dans la presse : même à faible dose et sur une courte durée, la prise de diclofénac, substance active d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que Voltarène® et Artotec®, augmenterait sensiblement le risque d’évènements cardiovasculaires. De quoi inquiéter les patients mais également alerter l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), qui a dressé la liste des médicaments à base de diclofénac afin de rappeler leur bon usage dans un communiqué datant du 26 septembre 2018.

Diclofénac : ne pas l’utiliser “en dehors de toute prescription médicale”

“L’ANSM rappelle aux médecins l’importance de respecter l’AMM [autorisation de mise sur le marché] des médicaments contenant du diclofénac, notamment les contre-indications et les mises en garde, et aux patients de ne pas utiliser de…

  Lire…