SHARE

L’agence Régionale de Santé (ARS) alerte les habitants des Alpes-Maritimes dans un communiqué du 24 septembre 2018. La région aurait recensé 20 cas d’infection au virus du Nil (West Nile), depuis le 7 juillet 2018.

En deux mois, près de 20 cas d’infection au virus du Nil (West Nile) ont été identifiés dans les Alpes-Maritimes a communiqué l’Agence Régionale de Santé (ARS) aux habitants. Une mise en œuvre “temporaire de mesures de sécurisation des dons de sang et d’organes” a été mis en place dans ces départements par l’Etablissement français du sang (EFS) et l’Agence de biomédecine (ABM), selon l’ARS. La fièvre du Nil occidental est véhiculée par le moustique Culex (le plus commun) et se transmet par sa piqûre. Il peut être infecté dès lors qu’il aura piqué un oiseau sauvage lui-même porteur du virus. L’organisme appelle la population “à se protéger contre les piqûres”. Les chevaux peuvent également être contaminés, deux cas ont été recensés mi-septembre dans le Gard. L’un des deux n’a pas survécu.

Trois cas d’hospitalisation

Parmi les 20 cas d’infection au virus de la fièvre du Nil occidental,…

  Lire…