SHARE

Aussi désagréables soient-elles, les odeurs corporelles sont, pour la plupart, banales et nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Toutefois, si une odeur devient forte ou inhabituelle, il faut y prêter attention car elle est peut-être le signe d’un problème de santé. Haleine, selles, urines, organes intimes… Voici celles qui doivent vous alerter. 

La mauvaise haleine

La mauvaise haleine, autrement appelée halitose, est un phénomène courant qui nous touche tous de temps à autre, notamment lorsqu’on a faim. “Toutes les haleines ont une odeur. C’est lorsqu’elle devient désagréable pour soi et pour les autres qu’elle peut être le signe d’une pathologie sous-jacente” commente Jean-Pierre Rageau.

Le signe de quoi ? Une halitose récurrente peut indiquer une mauvaise hygiène bucco-dentaire, une inflammation ou une infection des gencives, une macération à la surface des amygdales, un écoulement postérieur des fosses nasales, une maladie digestive (gastrite, ulcère d’estomac…), du diabète… “Mais parfois, la mauvaise haleine, c’est dans la tête (halitophobie) !” note le médecin généraliste.

Une forte odeur d’urine

  Lire…