SHARE

Les arrêts respiratoires dus à l’apnée du sommeil détériorent la qualité du sommeil. Il en résulte plusieurs symptômes : ronflements, sommeil agité, fatigue permanente, maux de tête, difficultés de concentration…les douleurs musculaires sont également un signe évocateur encore méconnu. Retour sur le mécanisme des douleurs musculaires engendrées par l’apnée.

Apnée du sommeil et douleurs musculaires

Les arrêts respiratoires dus à l’apnée du sommeil détériorent la qualité du sommeil. Il en résulte plusieurs symptômes : ronflements, sommeil agité, fatigue permanente, maux de tête, difficultés de

  Lire…