SHARE

Édith Greffier est morte à 62 ans d’un infarctus, près de Belfort, après avoir appelé 5 fois le Samu. La régulatrice au téléphone n’avait pas pris au sérieux les symptômes et songeait à une gastro. Les secours ont mis près d’une heure à arriver. La famille ne va pas en rester là.

Les faits remontent au 14 septembre dernier dans une commune du Territoire de Belfort. Durant un repas en famille, Édith Greffier, 62 ans, commence à se sentir mal et décide de se reposer dans sa chambre. Face aux douleurs et plaintes de sa mère, Anne-Sophie appelle le 15. Édith était sujette aux poussées hypertensives, relate France 3 Bourgogne-Franche-Comté pas plus tard qu’hier.

Malheureusement, la régulatrice au téléphone ne semble pas inquiète et soutient qu’il y a “beaucoup de gastros en ce moment”. Finalement les secours auront mis près d’une heure à arriver et la famille d’Edith a dû les appeler à cinq reprises. La sexagénaire finit par succomber à une crise cardiaque.

Désormais, Anne-Sophie veut des réponses. Cette dernière a déposé plainte contre le CHRU de Besançon pour homicide involontaire.

Une douleur au bras…

  Lire…