SHARE

Un programme canadien dédié aux femmes ménopausées montre l’efficacité des thérapies cognitives et comportementales contre les bouffées de chaleur et la dépression, causés par les bouleversements hormonaux.

Pour la plupart des femmes, ménopause est souvent synonyme de bouffées de chaleur. Or, celles-ci peuvent considérablement perturber le quotidien de celles qui les subissent. Pour y remédier, l’hôpital St Joseph’s Healthcare Hamilton, au Canada, propose un programme en 12 semaines, basé sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC). Depuis sa création, les résultats obtenus sont très encourageants.

Ménopause : remplacer ses croyances négatives par des pensées plus positives

Outre l’arrêt des règles, la ménopause entraîne des symptômes désagréables pour au moins 80 % des femmes, indique l’Inserm. Les plus courants sont les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes, mais on peut aussi citer l’anxiété, les fuites urinaires, la sécheresse vaginale, les troubles du sommeil ou encore l’irritabilité. Ils peuvent durer jusqu’à une dizaine d’années.

Dans…

  Lire…