SHARE

Une jeune Anglaise de 19 ans a lutté pendant des années contre ses douleurs menstruelles avant d’avoir un diagnostic. Molly-Rose Taylor souffrait en fait d’une malformation appelée “utérus didelphe”. Elle a donc deux utérus, deux cols de l’utérus et deux vagins !

Molly-Rose Taylor était âgée de 9 ans lorsqu’elle a connu ses premières douleurs menstruelles. Mais il aura fallu 10 longues années pour connaître l’origine de son mal. Aujourd’hui, âgée de 19 ans, l’adolescente originaire de Gillingham (Angleterre) a enfin bénéficié d’un diagnostic. Elle souffre d’une malformation rare : l’utérus didelphe.

Concrètement, elle possède donc deux utérus, deux cols utérins et deux vagins indépendants séparés par une cloison. Interviewée par la presse anglaise, elle raconte pour la première fois son histoire.

Malheureusement, les médecins n’ont jamais pris les douleurs de la jeune fille au sérieux. L’Anglaise a été mal diagnostiquée à quatre reprises. Aucun spécialiste n’a été en mesure de repérer le mur de deux cm d’épaisseur s’étendant verticalement dans son vagin. Il s’agissait en fait du septum longitudinal, qui lui a valu deux…

  Lire…