SHARE

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le manque de nouveaux antibiotiques met en péril les efforts mondiaux visant à lutter contre les infections résistantes dues aux “superbactéries”.

Chaque année, les superbactéries tuent des dizaines de milliers de personnes. Face à ce fléau, l’OMS a publié deux nouveaux rapports.

Bactéries résistantes : le manque d’antibiotiques accélère leur propagation

D’après l’Organisation mondiale de la Santé, la baisse des investissements et le manque d’innovation dans la mise au point de nouveaux antibiotiques compromet les efforts qui sont faits pour lutter contre les infections résistantes.

Par ailleurs, les produits en cours de développement apportent peu d’avantages, contrairement à ceux déjà existants.

Pourtant, selon le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, “la menace de la résistance aux antimicrobiens n’a jamais été aussi imminente ni le besoin de solutions aussi urgent”.

“De nombreuses initiatives ont été lancées pour réduire la résistance, mais il faut aussi que les pays et…

  Lire…