SHARE

Lorsque le thermomètre avoisine les 40°c, prendre le métro ou le train peut s’avérer difficile. Mais comment les transports en commun s’organisent-ils ? Y a-t-il de la climatisation ou de l’eau en libre-service dans le métro ou le train ? On fait le point.

Alors que la météo annonce une canicule en France atteignant jeudi jusqu’à 43 °c, les transports en commun s’organisent. Pourtant, même si certaines mesures ont été prises depuis le drame de 2003, les usagers sont mécontents. En juin dernier, des voyageurs du RER D avaient dénoncé la chaleur insoutenable qui y régnait – jusqu’à 45 °c. Alors, que font vraiment les transports pour préserver notre santé ? On fait le point. 

« Non, la canicule dans les transports n’est pas prise au sérieux »

Antoine Pavamani, président de Vignette du respect, une association qui prend en charge les voyageurs, déplore le manque de prise en charge des usagers : “La canicule dans les transports en commun n’est pas prise au sérieux. On l’avait déjà constaté en juillet 2018 et on le constate à nouveau cette année.”

Les entreprises publiques mettraient en effet du temps à activer des mesures

  Lire…