Santé

Home Santé
Liste d'articles sur la saté

Insomnie : 8 causes auxquelles vous ne pensez pas

0

Si le stress et l’anxiété sont les facteurs de risque d’insomnie les plus connus et les plus fréquents, d’autres maux et situations du quotidien insoupçonnés peuvent être à l’origine de ce trouble du sommeil. Lumière sur les causes auxquelles on ne pense pas pour pouvoir les maîtriser, avec le docteur Jérôme Lefrançois, médecin du sommeil.

Insomnie : 20% des Français concernés, mais qu’est-ce que c’est ?

En France, 15 à 20% de la population est concernée par l’insomnie. Une proportion moindre que ce que l’on a tendance à penser. Car en réalité, le terme “insomnie” est quelque peu galvaudé : “Pour le grand public, une insomnie, c’est le fait de ne pas dormir correctement même si c’est seulement une nuit ou deux“, note le docteur Jérôme Lefrançois, médecin du sommeil. Et l’idée de l’insomniaque qui ne ferme pas l’œil de la nuit est erronée : “Beaucoup de personnes, dès qu’elles n’ont pas dormi une heure ou deux, affirment qu’elles n’ont pas dormi de la nuit. Mais en fait, cela est rarissime.” Dans ces cas-là, il s’agit plus d’insomnies ponctuelles ou transitoires.

Alors, qu’est-ce qu’une réelle insomnie, au sens pathologique du…

  Lire…

Mal à la jambe et au dos : le trajet du nerf sciatique

0

La sciatalgie ou crise du nerf sciatique a pour symptômes principaux des douleurs sur tout le trajet du nerf sciatique et une difficulté à se mouvoir. Sciatique, quel traitement s’impose ?

Sciatique : symptômes

La crise de sciatique ou sciatalgie entraîne des douleurs vives s’étendant parfois du bas du dos jusqu’aux orteils, ce qui correspond au trajet du nerf sciatique (fesse, cuisse, mollet, pied). Selon la région touchée, les douleurs peuvent être perçues du côté droit ou du côté gauche, à savoir :

– douleurs lombaires,

– difficultés à se pencher vers l’avant,

– perte de sensibilité,

– fourmillements,

– sensation de brûlure,

– incontinence urinaire et/ou fécale.

Le médecin relève un manque de réflexes au niveau du membre inférieur.

Crise de sciatique : causes principales

Différentes causes peuvent donner lieu à une sciatalgie, à savoir :

– un traumatisme qui entraîne l’endommagement du nerf,

– une maladie dégénérative du disque intervertébral,

– un rétrécissement du canal lombaire,

– une compression comme une hernie discale lombaire,

– une position assise prolongée, le manque…  Lire…

6 solutions pour garder sa maison au chaud

0

Même à la maison, vous avez du mal à vous réchauffer ? Le froid vous tombe sur les épaules ? Vous frissonnez dès que vous arrivez dans votre salle de bain le matin ? Voici 6 astuces pour maintenir une bonne température chez vous sans augmenter votre facture.  Lire…

5 trucs intimes que révèle la longueur de vos doigts

0

Si les yeux sont le miroir de l’âme, vos doigts – plus précisément leur longueur – peuvent révéler pour leur part des choses intimes sur votre santé et vos habitudes. On fait le point.  Lire…

Canicule : que faire en cas de malaise ?

0

En cas de canicule, votre santé est en danger. Déshydratation, coup de chaleur, nausée, somnolence… les risques sont nombreux. Les cas de perte de connaissance sont aussi extrêmement courants. La médecin généraliste Emmanuelle Bondeville nous explique ce qu’il faut faire en cas de malaise.

Avez-vous déjà entendu parler d’hyperthermie ? Ce vocable peu connu désigne en fait les coups de chaleur. Très fréquents lors des canicules, ils peuvent s’avérer particulièrement dangereux lorsqu’ils entraînent une perte de connaissance.

Savoir détecter les premiers signes

Les premiers symptômes des coups de chaleur sont assez facilement repérables puisqu’ils se manifestent, en premier lieu, par une sensation de vertige ou de nausées. “Dans ces cas-là, il faut placer la personne dans un endroit frais“, explique Emmanuelle Bondeville, médecin généraliste au Havre.

  Lire…

Les pires chaussures pour vos pieds

0

Elles sont sobres ou colorées, peuvent nous mettre la tête dans les nuages en nous perchant sur des talons ou au contraire nous faire toucher terre… mais elles sont surtout plus ou moins confortables et dans ce cas peuvent causer des maux. Les chaussures, c’est une affaire de santé. Et pour la préserver, on fait le point sur les souliers à bannir avec David Bonnet, orthopédiste-orthésiste.   Lire…

4 médicaments qui fluidifient le sang

0

Certains médicaments peuvent entraîner des saignements (gencives, muqueuse digestive, saignements de nez..). Pour limiter les risques, il faudra veiller à ce que le traitement soit bien équilibré et à ce que le patient soit régulièrement suivi. Explications. 

L’Aspirine

Pourquoi fait-elle saigner : “l’Aspirine, fréquemment utilisée pour http://www.medisite.fr/medicaments-et-risques-sante-aspirine-est-elle-efficace-contre-la-fievre.3092173.70.html?xtor=SEC-63, provoquent de petites ulcérations dans l’estomac et augmentent les saignements de la muqueuse digestive.” explique le Pr Robert Benamouzig, gastro-entérologue.
En effet : ce médicament inhibe la production de prostaglandines, des substances sécrétées par notre organisme qui interviennent dans la protection de la muqueuse gastro-intestinale, la rendant vulnérable aux sucs gastriques.
Cependant : “elle devrait être prescrite à bon escient chez tous les patients ayant subi un infarctus car elle présente un effet anti-agrégant plaquettaire très intéressant.” explique le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin.
Que faire : il existe des formes de ce…

  Lire…

Prothèse dentaire : la couronne céramique et la couronne composite

0

Dans le domaine de la prothèse dentaire, de grands progrès ont été réalisés, permettant aux patients d’obtenir de très bons résultats. Le prix d’une couronne dentaire est assez élevé, mais certaines mutuelles peuvent en prendre une partie en charge.

Prothèse dentaire : quel matériau choisir ?

La couronne dentaire est une solution proposée aux patients dont les dents en mauvais état possèdent encore une racine utilisable. C’est une sorte de capuchon qui vient recouvrir de façon esthétique les dents délabrées. Parmi les différentes prothèses dentaires, on trouve la couronne céramique et la couronne composite, les deux modèles les plus couramment posés. Avec la couronne céramique biocompatible, le support et la couronne sont en céramique (céramo-céramique). Elle ne contient pas de métal. L’aspect esthétique est son grand atout : c’est cette prothèse dentaire qui se rapproche le plus de la dent naturelle. Elle est en revanche moins solide qu’une couronne en métal. Elle n’est donc pas proposée lorsque, du fait d’une plantation spécifique des dents, les risques de contact entre les dents et la couronne céramique sont importants. La couronne composite est, quant à elle, une prothèse dentaire en résine, élaborée par…  Lire…

Que devient le corps après un don d’organe ?

0

Indispensable pour permettre à de nombreuses personnes de continuer à vivre, le don d’organes suscite de nombreuses interrogations. Notamment sur ce que devient le corps du défunt, une fois les prélèvements effectués. Le Professeur Olivier Bastien, directeur Prélèvement Greffe organes – tissus à l’Agence de la biomédecine, lève le voile sur ces mystères.

En quoi consiste un don d’organes ?

Il s’agit d’un acte gratuit et anonyme consistant à donner, après sa mort, un ou plusieurs de ses organes à des personnes malades, en attente de greffes. En France, la loi considère que tout le monde est donneur d’organes (peu importe l’âge) s’il n’a pas exprimé d’opposition de son vivant. Une fois le certificat de décès signé, avant que des prélèvements puissent être envisagés, le personnel médical doit vérifier si le défunt est inscrit sur le registre national du refus ou s’il avait évoqué son opposition par écrit ou par oral à ses proches.

Un corps respecté pendant l’acte

“Des analyses de laboratoire et des examens d’imagerie sont effectués à l’hôpital pour évaluer la qualité des organes et des tissus et trouver les receveurs compatibles avec la personne décédée”, explique le Professeur Olivier Bastien, directeur Prélèvement Greffe organes – tissus à l’Agence de la biomédecine. Pendant l’acte à proprement parler, “…

  Lire…

Adénome de la prostate : ces traitements augmenteraient le risque de diabète de type 2

0

Finasteride, dutasteride… ces médicaments utilisés pour traiter l’adénome de la prostate augmenteraient le risque de développer un diabète de type 2, chez les hommes de plus de 50 ans.

Selon une récente étude de la University of Edinburgh (Ecosse), les hommes de plus de 50 ans traités pour une adénome de la prostate auraient plus de chances de développer un diabète de type 2. Un suivi supplémentaire est donc recommandé pour les personnes les plus à risque.

Adénome de la prostate : un trouble bénin mais gênant

L’adénome, ou hypertrophie bénigne de la prostate (HPB), est un gonflement de la partie centrale de la prostate. Il s’agit d’un trouble fréquent chez les hommes de plus de 50 ans qui, s’il n’est pas grave, peut tout de même avoir des conséquences gênantes. Il peut, en effet, occasionner des problèmes urinaires, tels qu’une diminution du jet, des douleurs à la miction ou des envies nocturnes…

Des médicaments inhibiteurs de la 5 alpha-réductase sont souvent prescrits pour traiter le HPB (finasteride, dutasteride…). En quelques mois, ils permettent de

  Lire…

Popular Posts

My Favorites

Acouphènes : quel spécialiste consulter ?

Les acouphènes doivent faire l'objet d'un examen clinique par un professionnel de santé, notamment un spécialiste ...