SHARE

Une étude américaine a simulé la propagation d’un nouveau virus intitulé “Clade X” pour anticiper les réactions face à ce genre de crise.

Une simulation effrayante. Le 15 mai 2018, les chercheurs de l’université Johns-Hopkins à Baltimore aux Etats-Unis ont imaginé la propagation d’un virus actuellement inconnu qu’ils ont appelé “Clade X”. Une simulation ayant pour but d’illustrer les décisions et les stratégies à suivre pour prévenir une pandémie. Les résultats montrent à quel point ce genre de situation peut être difficile à contrôler.

Un virus réaliste comparable à SRAS

La simulation a été conçue de manière à ce que l’agent pathogène ne soit pas plus dangereux que les maladies réelles, comme le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), une maladie virale grave et contagieuse du système respiratoire. Pour rappel, une épidémie de SRAS est partie de Chine fin 2002, a éclaté au niveau mondial en 2003 faisant plus de 8 000 cas et près de 800 morts.

Pour cette simulation, les politiciens américains ont également joué le jeu en tentant de trouver une réponse face à l’émergence d’une maladie nouvelle et…

  Lire…