SHARE

Les douleurs à la poitrine chez la femme sont très courantes et généralement sans gravité. Certaines douleurs au sein doivent tout de même pousser à consulter pour obtenir le traitement approprié.

Douleur au téton : les causes hormonales

 

Les débuts de la puberté et les cycles menstruels sont souvent marqués par des douleurs au téton assez vives, résultant de déséquilibres hormonaux. Logique, car la poitrine est très sensible aux fluctuations des hormones, œstrogènes et progestérone. Pour les mêmes raisons, les douleurs aux tétons sont aussi fréquentes chez la femme enceinte. Normalement, il n’y a pas de lieu de s’inquiéter, mais n’hésitez pas à en parler à votre médecin pour être rassurée.

 

Douleur aux tétons : les petits tracas de l’allaitement…

 

L’allaitement maternel est une cause courante de douleur au sein. Les tétons peuvent notamment devenir très douloureux, voire saigner, si des crevasses se forment. On peut aussi citer la mastite (inflammation des glandes mammaires), douloureuse mais souvent sans gravité. La mastite infectieuse, en revanche, nécessite un traitement rapide : consultez…

  Lire…