SHARE

Des chercheurs ont démontré un lien évident entre la prise d’anticholinergiques et un risque accru de démence chez les personnes âgées. Explications.

 

Les médicaments anticholinergiques seraient-ils à éviter ? Selon les résultats de l’étude parue dans la revue JAMA Internal Medicine, le 24 juin 2019, c’est un grand oui. Les chercheurs ont en effet démontré le lien entre la prise de médicaments anticholinergiques et un potentiel risque de démence chez les personnes âgées. 

Les anticholinergiques, des médicaments dangereux

Les anticholinergiques sont des médicaments prescrits contre l’hyperactivité de la vessie, la dépression, la maladie de Parkinson, l’épilepsie, les allergies ou encore l’incontinence…. Ils inhibent l’action de l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui intervient dans le cerveau et le système nerveux parasympathique.

Or bien que l’on connaisse déjà leurs effets secondaires à court terme, provoquant des pertes de mémoire et des confusions, on peut se demander leurs conséquences à long terme.

Pour le savoir, des chercheurs de l’…

  Lire…