SHARE

Selon des chercheurs canadiens, plus des trois quart des corticostéroïdes topiques contiennent des allergènes, qui pourraient annuler les effets du traitement, voire empirer les problèmes cutanés.

Les personnes qui souffrent fréquemment de plaques rouges et autres démangeaisons cutanées sont généralement habitués aux crèmes à la cortisone. Mais saviez-vous que ces dernières pouvaient en fait aggraver les problèmes de peau ? Environ trois quart de ces produits possèdent des ingrédients réputés pour être allergènes

“76 % de ces crème contiennent au moins un ingrédient au fort potentiel allergène”

Ce sont pas moins de 140 corticostéroïdes topiques qui ont été analysés par des chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Laval, au Canada. Ces produits sont couramment utilisés contre des affections de la peau, tels que la dermatite atopique, l’urticaire, le psoriasis ou encore l’eczéma.

Selon leurs résultats, publiés dans le Journal of Cutaneous Medicine and Surgery, 76 % de ces crèmes contiennent au moins un ingrédient au…

  Lire…