SHARE

Une étude américaine révèle que prendre trois doses d’aspirine par semaine réduit les risques de mortalité par cancer des personnes de plus de 65 ans. Les personnes obèses ou trop maigres ne bénéficient malheureusement pas de cet effet protecteur.

L’aspirine, la solution pour éviter le cancer ? C’est en tout cas ce que suggère une étude du National Institutes of Health (NIH), institutions gouvernementales des États-Unis qui s’occupent de la recherche biomédicale. Les personnes qui en prennent trois cachets par semaine seraient plus susceptibles de survivre aux cancers de la prostate, colorectal, de l’estomac, du poumon et de l’ovaire… à condition de ne pas être obèses ou en sous-poids.

L’aspirine trois fois par semaine réduit le risque de mortalité par cancer

Pendant longtemps, les experts ont répété que prendre de l’aspirine quotidiennement aiderait à prévenir les maladies cardiaques. Mais de récentes études (ARRIVE , ASCEND et ASPREE) ont montré que, sur ce point, elle pourrait s’avérer plus dangereuse qu’utile – en particulier après 70 ans. Selon les travaux du

  Lire…