SHARE

La constitution du tartre est très souvent la conséquence d’une mauvaise hygiène dentaire. Déposé à la surface des dents, il peut entrainer diverses maladies parodontales (gingivite, carie, parodontite, déchaussement des dents) s’il n’est pas nettoyé régulièrement. Retours sur les signes d’un détartrage imminent avec le Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste libéral et porte-parole de l’UFSBD.

Des gencives rétractées

La plaque dentaire ou plus communément le tartre est une fine pellicule remplie de bactéries quasi invisibles qui se déposent sur les dents et les gencives. Créée à partir de la salive ou des aliments, cette plaque peut être responsable de pathologies gingivales, telle que la carie si elle n’est pas éliminée par le brossage.  Un des premiers symptômes est l’apparition d’une inflammation au niveau des tissus gingivaux. Des gencives inflammées peuvent se remarquer lorsque ces dernières paraissent rétractées. Les dents paraissent alors plus grandes que d’habitude. La gencive est aussi “hypersensible” aux températures (chaudes ou froides). Le Dr Christophe Lequart ajoute qu’une “gencive gonflée donc inflammée est très douloureuse”.

A savoir : “Une gencive saine a l’aspect d’une peau d’orange. Elle n’est pas lisse. Si elle est lisse c’est qu’elle cache une…

  Lire…