SHARE

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), alerte dans un communiqué le 12 novembre 2018 sur la dangerosité des préparations coliques par voie orale désormais prescrits sur ordonnance.

Après les résultats d’une enquête française de pharmacovigilance menée en 2017 sur les préparations coliques, plus communément appelés “laxatifs”, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a voulu rappeler dans une lettre que ces médicaments seraient dangereux pour la santé. Les préparations coliques sont souvent utilisées pour les explorations radiologiques et endoscopiques du côlon. Ils peuvent être également parfois utiles lors de préparation à une chirurgie du côlon. L’ANSM insiste sur le fait qu’elles ne sont pas forcément indiquées dans le traitement de la constipation, excepté NORMACOL (lavement). “Toutes les préparations coliques exposent à la survenue d’effets indésirables potentiellement graves“, indique l’ANSM. 

Elles sont classées selon leur composition chimique :

macrogols ou PolyEthylène Glycol (PEG) (laxatifs osmotiques) ;phosphatés (laxatifs osmotiques) ;sulfatés (laxatifs osmotiques dont certains sont également…  Lire…