SHARE

Depuis le mois de juin l’épidémie de fièvre charbonneuse qui sévit dans les Hautes-Alpes continue de se propager, selon BFTMV et les vétérinaires doivent faire face à un manque de vaccin. 

Depuis le mois de juin, le département des Hautes-alpes fait face à la plus grande épidémie animale de fièvre charbonneuse depuis près de 20 ans Aujourd’hui, selon l’AFP pour le Figaro.fr, plus de 28 exploitations auraient perdu une cinquantaine d’animaux (vaches, chevaux, boeuf…) touchés par la maladie également appelée Anthrax.

Le laboratoire fabricant le vaccin fermé en Août

Le tout début de l’épidémie avait été signalé après le décès de six vaches, dans la commune de Montgardin, à l’Est de Gap, le 28 juin dernier. Rapidement au cours des deux mois qui ont suivi l’épidémie s’est répandue aux alentours dans 13 communes. Selon BFMTV, 13 foyers auraient été détectés par les autorités sanitaires qui auraient immédiatement ordonné la vaccination des animaux touchés. C’est le meilleur moyen de stopper l’épidémie avec le traitement antibiotique selon Serge Cavalli, directeur adjoint de la Direction dépatementale de protection des populations, interviewé par BFMTV. Problème,…

  Lire…