SHARE

Si le stress et l’anxiété sont les facteurs de risque d’insomnie les plus connus et les plus fréquents, d’autres maux et situations du quotidien insoupçonnés peuvent être à l’origine de ce trouble du sommeil. Lumière sur les causes auxquelles on ne pense pas pour pouvoir les maîtriser, avec le docteur Jérôme Lefrançois, médecin du sommeil.

Insomnie : 20% des Français concernés, mais qu’est-ce que c’est ?

En France, 15 à 20% de la population est concernée par l’insomnie. Une proportion moindre que ce que l’on a tendance à penser. Car en réalité, le terme « insomnie » est quelque peu galvaudé : « Pour le grand public, une insomnie, c’est le fait de ne pas dormir correctement même si c’est seulement une nuit ou deux« , note le docteur Jérôme Lefrançois, médecin du sommeil. Et l’idée de l’insomniaque qui ne ferme pas l’œil de la nuit est erronée : « Beaucoup de personnes, dès qu’elles n’ont pas dormi une heure ou deux, affirment qu’elles n’ont pas dormi de la nuit. Mais en fait, cela est rarissime. » Dans ces cas-là, il s’agit plus d’insomnies ponctuelles ou transitoires.

Alors, qu’est-ce qu’une réelle insomnie, au sens pathologique du…

  Lire…