SHARE

“Mange du poisson, c’est bon pour la mémoire ! “. Depuis toujours, nos parents et grands-parents nous ont rabâché cette idée. Mais cette croyance très répandue s’avère-t-elle fondée ? La question a la légitimité d’être posée… Yann Rougier, médecin spécialiste de Neurosciences appliquées, de Nutrition-santé et de Psycho-neuro-immunologie et Alexandra Retion, nutritionniste à Paris, démêle, pour vous, ce mythe français.

Poisson et mémoire : un mythe ?

“Historiquement, nos parents et grand-parents ont toujours dit “le poisson c’est bon pour la mémoire. Mais cette croyance est surtout liée au travail fourni durant les études, lorsque l’on disait de quelqu’un qu’il “phosphorait” beaucoup.”, raconte le Pr Yann Rougier.

Cet adage populaire aurait ainsi créé un lien dans l’esprit des Français entre le phosphore – un minéral contenu dans le poisson – et la mémoire.

Pourtant, d’un point de vue scientifique les effets du phosphore sur les neurones n’ont jamais été prouvés. “Le phosphore a davantage une action bénéfique sur les os, mais pas particulièrement sur la mémoire”, assure le médecin.

À l’origine de cette croyance : le phosphore

Le poisson a souvent été considéré comme bon pour la mémoire du fait de sa richesse en phosphore (pour 100 grammes de poisson, il y a à peu près…

  Lire…