SHARE

Deux attaques informatiques ont destabilisé  les hôpitaux à Dax (Landes) et Villefranche-sur-Saône (Rhône). Pourquoi ces attaques sont-elles dangereuses pour le bon fonctionnement des centres hospitaliers ? Les hackers réclament-ils une rançon ?

Ordinateurs et téléphones hors-circuits

Les hôpitaux être davantage et mieux protégés « au premier niveau» réclame Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France (FHF). Interrogé au micro de Franceinfo, mardi 16 février, il s’inquiète de l’ampleur de ces cyberattaques. Les ordinateurs et les téléphones des hôpitaux de Dax

  Lire…