SHARE

Plusieurs syndicats et l’Ordre des médecins réclament cette liste, afin de vacciner plus efficacement ces prochaines semaines. Mais il n’est pas certain que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) donne son feu vert. Elle craint des atteintes au secret médical. 

Absence d’accord préalable des personnes vaccinées

La proposition initiale émane des syndicats. Mais le gouvernement a très vite repris ce projet, pour le présenter devant la Cnil jeudi 1er juillet. Pour la Cnil, ce sujet est plus compliqué. En effet, selon un responsable syndical : “On n’a pas la

  Lire…