SHARE

Le Parisien, rappelle l’entrée en vigueur d’une réforme votée en 2017 qui pourrait bien influencer le reste à charge que les patients ont à payer lorsqu’ils achètent leurs médicaments.

A partir de janvier 2019, il se pourrait que certains médicaments utilisés fréquemment vous coûtent plus cher. En cause ? Une réforme votée en 2017 dont Le Parisien rappelle l’entrée en vigueur à partir du début d’année 2019 concernant les « honoraires de dispensation » aux pharmaciens. Ces derniers ne seraient plus pris en charge intégralement. Le quotidien régional annonce le retrait de la participation de certaines complémentaires santé à ce tarif. Le reste à charge de certains médicaments serait donc directement pour le porte-monnaie des patients. Une somme qui s’ajouterait donc au tarif du médicament donc la somme finale reviendrait plus cher. 

Comment savoir si votre complémentaire le prendra en charge ? 

Pour rappel les « honoraires de compensation » sont un tarif fixe de 1,02€ versé aux pharmaciens à chaque fois qu’ils vendent une boîte de médicaments. Ce versement a été mis en place en 2015 pour valoriser le travail des pharmaciens (…

  Lire…