SHARE

L’été est résolument la saison des piscines ! Nager, plonger ou boire la tasse font partie des joies des vacances. Néanmoins, vous n’êtes pas à l’abri de désagréments lorsque vous vous baignez. Il se trouve que le chlore, utilisé pour traiter l’eau des piscines, peut s’avérer néfastes. Peau, yeux, cheveux, allergie… On passe en revue les dangers à connaître, avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Le chlore est un produit destiné à traiter et désinfecter l’eau des piscines. C’est le traitement le plus souvent utilisé par les propriétaires de piscine pour traiter l’eau. Inodore, il se transforme au contact de l’eau et génère du chlore actif, du chlore potentiel et de la chloramine. Cette dernière agit contre la sueur, les résidus de peau et de cheveux présents dans l’eau.

Le chlore permet également de vous prémunir contre le développement de germes et de bactéries comme le Cryptosporidium, le Pseudomonas, la Legionella. Elles peuvent être à l’origine de troubles digestifs ou de troubles ORL. Si une piscine est trouble, voire verte, vous pouvez être sûre qu’elle est pleine de bactéries. Cela signifie qu’elle est mal filtrée et donc susceptible d’être contaminée par des pathogènes.

Lorsqu’une piscine est traitée au chlore, si le dosage a bien été effectué, on ne devrait pas sentir son odeur. Or, ce n’est pas…

  Lire…