SHARE

Si vous êtes exposé à la pollution, vous avez plus de risques de développer un cancer du poumon. En cause : les particules fines. Elles provoquent un cancer du poumon même si vous êtes non-fumeur.

« Un tueur caché »

La pollution atmosphérique est un «tueur caché» lance Charles Swanton. Il a présenté, le 10 septembre dernier, la découverte de ses confrères britanniques lors du Congrès européen du cancer, à Paris. Les particules fines sont présentes dans les gaz d’échappement mais aussi dans la poussière des freins ou dans les fumées de combustibles fossiles. Ce sont ces particules fines qui

  Lire…