SHARE

Les soins palliatifs ont été développés dans les années 80 pour les patients hospitalisés en service de gérontologie. Ils envisagent une autre façon de prendre en charge le patient, en le considérant dans sa globalité, afin d’améliorer sa qualité de vie et son confort. Patient en phase terminale, personne atteinte d’une maladie incurable, à qui sont destinés les soins palliatifs ? Quand faut-il envisager des soins palliatifs ? Comment : à domicile ou à l’hôpital ?

Les soins palliatifs, de quoi s’agit-il ?

Les soins palliatifs se sont développés dans le souci de ne pas se limiter aux soins physiques de la personne en fin de vie ou atteinte d’une maladie incurable, mais dans le but humaniste de la soulager aussi sur le plan psychologique, de prendre en compte ses besoins particuliers ainsi que ceux de ses proches. Autrement dit, on est ici dans une approche globale de la personne, qui sollicite des corps pluridisciplinaires (soins médicaux, soins corporels, soins psychologiques) et propose des soins personnalisés et humanisés. On s’adapte à la personne, là où jusqu’ici on demandait à la personne de s’adapter au fonctionnement du service hospitalier : heures des repas, heures des réveils et des toilettes notamment.

À qui sont destinés les soins palliatifs : personnes en fin de vie et/ou atteintes de maladies incurables

Une idée reçue est de croire que les soins palliatifs…

  Lire…