SHARE

Dans un communiqué publié le 20 février 2019, l’Agence nationale de sécurité et du médicament (ANSM) alerte sur la hausse de la consommation et le mésusage des antalgiques opioïdes en France, liés à une explosion du nombre d’hospitalisations et de décès.

Efficaces et largement utilisés dans le traitement des douleurs chroniques notamment, les antalgiques opioïdes (codéine, morphine, etc.), prescrits sur ordonnance, sont connus pour leurs risques de dépendance, mais les dangers auxquels ils exposent semblent être largement sous-estimés par la population. Dans un communiqué publié le 20 février 2019, l’Agence nationale du sécurité et du médicament (ANSM) explique en effet que les intoxications, les hospitalisations et les décès liés à l’usage de ces médicaments ont explosé dans l’Hexagone ces dernières années.

Mésusage des opioïdes : le nombre de décès a explosé de 146%

Deux opioïdes en particulier sont concernés par ces risques : le tramadol (Contramal®, Topalgic®…), un opioïde dit “faible”, dont la consommation a augmenté de 68% entre 2006 et 2017, et l’oxycodone (OxyContin®, OxyNorm®), un opioïde fort qui enregistre lui une hausse de 738% au cours de la même période….

  Lire…