SHARE

Une histoire digne d’une horrible fiction. Un chirurgien a implanté plusieurs patients avec des organes infectés. L’un d’entre eux, âgé de 36 ans, a perdu la vie.

Les faits remontent à l’année 2015 et se sont déroulés aux NHS Foundation Trust du Oxford Universtity Hospital (Pays de Galles). Un chirurgien a provoqué la mort d’un patient de 36 ans, en attente d’organes. Un anévrisme causé par une infection du foie provenant d’un donneur a conduit au décès.

En réalité, le médecin a “coupé” accidentellement l’estomac du donneur. Plusieurs de ses organes ont été infectés par Candida albicans, un type d’infection fongique. Malgré cette maladresse, le chirurgien a implanté les organes infectés dans trois patients receveurs. Ce dernier a choisi de garder le silence et l’incident n’a ainsi jamais été enregistré, relate Metro.

Si le premier patient est décédé, le second, âgé de 25 ans, es tombé gravement malade et s’est vu obligé de renoncer à son rein transplanté. Il a souffert de saignements abondants.

Quant au troisième

  Lire…