SHARE

Le Valsartan®, médicament utilisé dans le traitement de l’hypertension, a de nouveau fait l’objet d’un rappel à la suite de la découverte de traces de produits chimiques cancérigènes, annonce l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) le 3 janvier 2018.

De nombreux rappels de plusieurs spécialités à base de Valsartan® (utilisé pour traiter l’hypertension artérielle ou l’insuffisance cardiaque) ont été effectués en 2018, après la détection d’impuretés susceptibles d’être cancérigènes retrouvées lors d’un contrôle de ce traitement. Aujourd’hui, ce sont 80 lots de comprimés d’Amlodipine Valsartan USP, de comprimés Valsartan HCTZ, d’USP et de Valsartan Comprimés USP qui ont été rappelés par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) le 3 janvier 2018.

L’arrêt du traitement immédiat peut être très dangereux !

La FDA explique dans son bulletin que « l’agent cancérigène découvert dans ces comprimés est du NDEA (N-nitrosodiéthylamine), qui peut être un sous-produit de la fabrication industrielle et qui a déjà été associé au cancer ». Cette impureté détectée dans le produit fini est une substance naturellement présente dans certains aliments, l’eau de boisson, la pollution…

  Lire…