SHARE

Dans une lettre destinée aux ophtalmologues par le laboratoire ROCHE, les médicaments anti cancer Zeboraf ®l (vemurafenib) et le Cotellic® (cobimetinib) peuvent être dangereux pour la vue et sont placés sous surveillance renforcée par les autorités sanitaires.

Attention si vous prenez du  Zeboraf ®l (vemurafenib) ou Cotellic® (cobimetinib) ! Dans un communiqué de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) du 7 septembre 2018, les auteurs annoncent que les médicaments indiqués pour un traitement du mélanome  présentent des risques d’atteintes ophtalmiques. Selon l’ANSM “c’est un risque identifié du vemurafenib incluant des uvéites (fréquent), des occlusions de la veine de la rétine (peu fréquent) et du cobimetinib incluant des rétinopathies séreuses (très fréquent), vision trouble (très fréquent) et des déficiences visuelles (fréquent)”. Cette lettre a pour but de renforcer l’information afin d’améliorer le suivi et la prise en charge des patients atteints de troubles oculaires liés au vemurafenib et au cobimetinib.

Soyez vigilants, ouvrez l’œil !

Le laboratoire explique que malgré les risques indiqués dans la notice des médicaments “les patients doivent être…

  Lire…