SHARE

Depuis plusieurs mois, les cas de fasciite nécrosante, ou bactérie “mangeuse de chair”, semblent se multiplier. De nombreuses personnes, jeunes comme âgées, ont été infectées par cette bactérie et ont fait la Une des faits divers dans la presse du monde entier. On fait le point sur cette pathologie, souvent mortelle, qui fait aussi des victimes en France. Echange avec le Pr Stéphane Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg.

Elle est décrite comme une affection rare. Pourtant, depuis plusieurs mois, les cas de fasciite nécrosante, ou bactérie “mangeuse de chair”, font la Une des journaux. A Noël, une Canadienne de 30 ans, dont la moitié du visage avait subitement enflé, a dû se faire hospitaliser d’urgence après avoir été infectée par cette bactérie. En France, elle fait 200 victimes chaque année.

Mais d’où provient cette horrible bactérie ?  Doit-on la craindre ? Et surtout, ou peut-on l’attraper ? Medisite a posé la question au Professeur Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg.

“Le terme bactéries mangeuses de chair est non seulement saisissant, mais effrayant, introduit le Professeur Stéphane Gayet,. Et c’est le but. Cependant, il n’est pas exact. En effet, ce que nous appelons la chair est la viande, c’est-à-dire le muscle. Chez l’homme, la chair au sens…

  Lire…