SHARE

Une récente étude alerte sur les dangers du pommeau de douche, dont l’hygiène négligée peut avoir de véritables conséquences sur la santé. Parmi les bactéries qui peuvent s’y nicher : les mycobactéries non tuberculeuses, responsables d’infections pulmonaires.

Rideau de douche, gant de toilette, serviette de toilette… On savait déjà que certains objets que l’on retrouve dans notre salle de bain pouvaient nous rendre malades, mais une étude publiée le 30 octobre 2018 dans la revue mBio alerte désormais des risques liés au pommeau de douche : il serait en effet porteur de nombreuses bactéries et notamment de mycobactéries non tuberculeuses, responsables d’infections pulmonaires.

Pommeau de douche : présence de mycobactéries non tuberculeuses, à l’origine d’infections pulmonaires

Des chercheurs européens et américains ont prélevé des échantillons d’eau provenant des pommeaux de douche de 656 habitations. Plusieurs types de bactéries ont été retrouvées telles que Sphingomonas, Bradyrhizobium, Blastomonas ou encore Phenylobacterium. Mais celle dont la quantité était la plus abondante et préoccupante est Mycobacterium, un genre qui comprend les mycobactéries non tuberculeuses…

  Lire…