SHARE

Le premier adjoint de Paris évoquait jeudi 25 février un confinement strict de trois semaines. Depuis, il est revenu sur cette déclaration parlant seulement d’une «hypothèse de travail». Le gouvernement a rappelé que la décision n’était pas unilatérale.  Sans compter que trois semaines de confinement local ne peut pas venir à bout du virus, a rajouté le porte-parole de l’État, Gabriel Attal.

Des fadaises !

«Il ne faut pas raconter des fadaises.» Le premier ministre, Jean Castex, fut très critique face aux annonces hâtives du premier adjoint de la mairie de Paris jeudi dernier. Le

  Lire…