SHARE

Plusieurs grands CHU sont obligés de réduire fortement l’activité de leur service des urgences. Quelle est la raison ? Pourquoi la situation risque-t-elle d’être pire cet été ?

Une situation «catastrophique»

Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France,  tire la sonnette d’alarme dans les colonnes du journal Ouest France. Selon lui, la situation est «catastrophique» pour que des services des urgences réduisent leur activité. «Nous estimons que cela concerne à peu près une centaine de services d’urgences sur les 690 que compte la France»​, assure

  Lire…